Preserving data ecosystems

Blog Header

Atempo, Le Blog

Migration de fichiers : réduisez le temps (et les risques) !

Complicated-Migration-Made-Simple-Atempo-Miria

Migration de fichiers : comment ne plus la voir comme un processus difficile et risqué ?  

L’expérience n’y change rien. La migration de fichiers entre stockages ou NAS reste une opération redoutée même par les storage managers expérimentés.

L’opération n’est pas sans risques ! Les données sont le flux sanguin de l’entreprise, la ressource sans laquelle tout l’écosystème s’effondre. Et leur volume explose dans tous les secteurs. Des centaines d’entreprises se retrouvent à la tête de plusieurs pétaoctets de données non structurées, dont elles ne maîtrisent parfois pas pleinement la croissance ou la gestion. 

Inscrivez-vous au prochain Webinaire Atempo -  "Migration de stockages de fichiers : Les experts Atempo partagent leurs bonnes pratiques"Certaines équipes IT ont tendance à repousser la migration de fichiers. Elles retardent la mise en production de nouveaux serveurs de stockage ou la consolidation des stockages existants.

Pendant ce temps-là, le volume de fichiers à migrer continue d’augmenter. 

Pourtant, il existe des solutions à chacun des risques auxquels l’organisation est confrontée.

***

Risque n°1 - Un management de projet ingérable

complicated-knot-project-atempo-miriaLe lancement d’un projet de migration de fichiers entre deux stockages ressemble trop souvent à un saut dans l’inconnu. Les équipes IT ont beau maîtriser leur sujet, le défi est d’impliquer les utilisateurs finaux. 

Identification des besoins, qualité et normalisation des données... Une migration de stockage ou de NAS ne semble pas être le moment idéal pour sensibiliser aux bonnes pratiques IT. Mais les experts qui font cavalier seul se heurtent à de dangereux écueils :

- un planning interrompu ;

- la reproduction d’architectures défaillantes dans le nouveau stockage ;

- la multiplication des doublons - ou pire, des faux doublons qui entraînent des pertes de données ;

- une approche “essais / erreurs” chronophage ;

- et un résultat final éloigné des attentes métier, même en l’absence de perte de données.

Au lieu de gagner du temps, ils alourdissent leur charge de travail sans contrepartie. 

Solution : S’entourer de professionnels 

Un manager métier n’est pas un expert de la data ; et ni lui ni un storage manager ne sont des professionnels de la conduite de projets complexes impliquant réseaux, stockages/données et protocoles multiples. C’est pourquoi Atempo accompagne les migrations de stockage et de NAS des utilisateurs de Miria, et prend en charge :

- l’audit et la définition du périmètre technique ;

- la préparation de la migration aux côtés des utilisateurs finaux et des administrateurs du stockage ;

- le suivi du processus ;

- et la recette finale des fichiers migrés sur le nouveau stockage. 

L’implication des utilisateurs métier garantit la qualité du stockage sur le long terme.

***

Risque n°2 - Une perte d’intégrité des données

Frustrated-migration-project-atempo-miriaC’est le scénario catastrophe de la migration de fichiers. Bloqués sur le serveur d’origine, certaines données se perdent pendant la migration. D’autres restent impossibles à localiser sur le nouveau stockage. Les trois quarts des entreprises interrogées par Kroll Ontrack déclarent avoir perdu des données lors d’une migration, et 23 % ne les ont jamais récupérées.

 

Solution : Une technologie à la hauteur du défi 

Lors du lancement du processus, la performance de l’outil de migration fait toute la différence. Le volume de fichiers à migrer sature rapidement les capacités de programmes peu sophistiqués ou moins adaptés aux gros volumes tels que rsync ou robocopy. 

Pour y faire face, la solution Miria for Migration d’Atempo déploie une démarche fortement parallélisée. Le déplacement, qui reste indépendant de la détection des objets, se lance bien avant la fin du scan. A chaque étape, des rapports détaillés actualisent le point de convergence de la migration, et signalent les risques de perte d’intégrité. Grâce à ce modus operandi sophistiqué, Miria for Migration manipule en toute sécurité des volumes de données allant de 100 To à 100 Po.

***

Risque n°3 - Une transition qui se prolonge

delayed-migration-project-atempo-miriaEn raison de la logistique et du volume de données à traiter, les migrations de fichiers peuvent s’échelonner sur plusieurs semaines… Mais les storage managers expérimentés savent que plus elles se prolongent, plus le risque de déconvenue est élevé. Une opération mal cadrée peut durer jusqu’à 180 jours !

L’allongement indéfini des délais entraîne l’explosion du budget, augmente les risques de compromission de l’accès aux données, et impacte plus longtemps la productivité des utilisateurs métiers.

Solution : Faire preuve de rapidité et de souplesse

Le succès d’une migration de NAS repose sur sa rapidité. La solution Miria for Migration allie :

- une capacité de limiter l’impact de la migration de fichiers sur le stockage source, afin de permettre la cohabitation du processus de migration avec le travail des utilisateurs, ou avec des applications sur le stockage en cours de migration;

- une capacité à déplacer de la donnée à très haut débit – il est par exemple possible d’ajouter des Data Movers, ou encore de saturer un réseau 10 Go et d’utiliser toute la capacité d’E/S du stockage et du réseau pour déplacer le plus de fichiers possibles dans un temps limité;

- et enfin, la capacité de limiter la migration à certaines plages horaires, afin de contrôler son impact sur le réseau. Finies, les migrations qui prennent en otage les IO et la bande passante pendant des semaines !

Malheureusement, les prouesses techniques n’évitent pas l’imprévu. En cas de coup dur, Miria for Migration s’adapte avec souplesse à l’évolution des objectifs de la migration : lancement de flux en parallèle, adaptation des débits…

***

Risque n°4 - Des plateformes de stockage incompatibles

incompatible-fit-migration-project-atempo-miriaL’une des principales difficultés des migrations entre stockages ou NAS est prévisible, mais reste souvent sans issue. La transition vers un nouveau type de plateforme de stockage pose de lourds problèmes de compatibilité et de formatage interne des fichiers. 

Les entreprises se retrouvent bloquées chez un seul fabricant dont il est difficile de changer.

Elles peuvent soit accepter de limiter leur capacité de croissance, soit entamer une migration hasardeuse et risquer de perdre leurs données.

Solution : Choisir une solution de migration indépendante 

Atempo ne croit pas aux marchés captifs. Pour permettre aux données de circuler librement vers un nouveau stockage NAS, Miria for Migration transcrit les fichiers sous un format compatible avec le système et le protocole cible. La transcription préserve également les ACL ainsi que les attributs utilisateurs. 

NetApp, Dell / EMC Isilon / ECS, Qumulo, Lustre, DDN GRIDScaler, IBM Spectrum Storage, Panasas, mais aussi NAS multi-nœuds, systèmes de fichiers partagés et serveurs de fichiers Windows ou Linux… Grâce à la solution Miria, la migration de stockage ou de NAS s’adapte à n’importe quel environnement complexe

***

Risque n°5 - Une interruption de la production

unhappy-customer-migration-project-atempo-miriaMalgré une préparation rigoureuse, la migration des fichiers vers un stockage NAS reste intrusive. En interrompant la production de données, elle impacte la performance de toute l’entreprise. 

Solution : AVANCER PAR cycles de migration itératifs

La suspension de la production n’est pas une fatalité. La solution Miria for Migration maintient l’accès au stockage source pendant toute l’opération, en progressant par cycles de migration itératifs.

Chaque cycle limite l’usage de la bande passante du stockage par la migration, de façon à laisser la priorité aux utilisateurs.

- Et chaque cycle se déclenche automatiquement, sur des intervalles réduits. A chaque passage, l’outil détecte les objets modifiés, et réalise une synchronisation incrémentale, jusqu’au point de convergence entre les stockages source et cible. 

A ce stade, il est possible de finaliser la bascule pendant un bref arrêt de la production et un changement de réseau. Les cycles itératifs sécurisent la migration de fichiers et minimisent son impact sur les utilisateurs finaux et les processus métier.

***

Vous souhaitez en savoir plus sur Miria ? 
Participez à notre prochain Webinaire Miria for Migration

- Inscrivez-vous au prochain Webinaire Atempo -  "Migration de stockages de fichiers : Les experts Atempo partagent leurs  bonnes pratiques" 

***

A lire aussi :

Topics: Migration, Miria


Laissez un commentaire