Preserving data ecosystems

Blog Header

Atempo, Le Blog

A l’ère du zettaoctet, la bande est plus que jamais d’actualité

Blog-article-bande

La quantité de données numériques produites dans le monde a dépassé le zettaoctet (10 puissance 21 octets). Le besoin croissant en services informatiques a fait exploser la consommation d’énergie mondiale et par conséquent, les émissions de carbone. Aujourd’hui, les datacenters consomment environ 1% de la production mondiale d’électricité. Leur impact est devenu un enjeu crucial pour l’industrie informatique.

Face au changement climatique et à la pollution numérique, la recherche de supports de stockage économiques et durables devient urgente. Heureusement, il existe un support de stockage à la fois “green”, sécurisé et économique qui permet d'archiver les données à long terme : la bande.

                                                              ***

Bienvenue dans l'ère du zettaoctet 

Selon IDC, la création de données va s’amplifier pour atteindre un total de 175 zettaoctets d’ici 2025. Les principaux secteurs concernés sont ceux de la santé, des services financiers, de la production industrielle et des médias et du divertissement.

L’IoT (l’internet des objets) joue un rôle essentiel dans l’explosion des volumes de données. La pandémie de Covid-19 a mis en lumière le rôle des appareils IoT dans nos vies. Les restrictions de déplacement et le travail à distance ont poussé les entreprises à adopter l’usage de l’internet des objets.

D’ici 2025, l’IoT devrait représenter environ 90 zettaoctets des données produites à l’échelle mondiale. Le cloud public, quant à lui, représentera jusqu’à 49% du volume total des données. La tendance de l’edge computing qui consiste à traiter les données à la périphérie du réseau, devrait elle aussi se développer et amener les entreprises à adapter les infrastructures de stockage de leurs datacenters pour être encore plus performantes.

***

LA BANDE, UN SUPPORT DE STOCKAGE à nouveau sur le devant de la scène

En 2021, le stockage sur bande a explosé. Alors que l’on signait sa mort avec l’arrivée du disque et du cloud, il existe aujourd’hui de nombreuses raisons pour lesquelles la bande peut être la meilleure solution d'archivage des données en vue d’un stockage à long terme.

Tout d’abord, la bande est un support de stockage durable. A mesure que les données sont stockées, une plus grande quantité d’énergie est consommée et donc, davantage de CO2 est produit. Selon Fujifilm, l’usage de la bande permettrait de réduire les émissions de CO2 à hauteur de 95%. En remplaçant 60% des HDD utilisés à l’heure actuelle par des cassettes, les émissions de CO2 seraient atténuées de 57%. Une autre étude publiée par IDC révèle que si 80% des données répliquées détenues par les entreprises étaient transférées sur des bandes, les émissions de CO2 seraient réduites de 44% d’ici 2030. Cela représente 664 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent de la consommation énergétique de 80 millions de foyers.

Dans un second temps, la bande est le support de stockage le plus sécurisé. Utilisées correctement, les bandes ne peuvent pas être piratées ou infectées par un virus malveillant. Contrairement au stockage disque de sauvegarde qui reste toujours en ligne et vulnérable, une cartouche de bande crée une défense de type “Air Gap”, physiquement déconnectée du réseau. De plus, la technologie LTO intègre plusieurs façons de protéger le contenu des bandes. Il existe un mode WORM (Write Once, Read Many) qui assure que les enregistrements ne pourront être ni modifiés, ni falisifés et qui garantit l’immuabilité des données stockées.

De par sa longévité et sa capacité, la bande a aussi l’avantage d’être un support de stockage économique. Elle a une durée de vie de plus de 30 ans et un lecteur de bande moyen dure près de 10 ans. Si on tient compte des coûts d’énergie, d’implémentation et de maintenance, la bande reste le support le plus rentable. Le coût financier total de la conservation d’1 pétaoctet de données sur bande pendant 5 ans est 3,5 fois moins élevé que celui du stockage sur disque.

Pour les données froides, rarement consultées, les librairies de bandes permettent ainsi de limiter l’impact financier et énergétique tout en garantissant une conservation des données à long terme. A l’heure où les entreprises cherchent des supports de stockage durables, sécurisés et économiques, les bandes sont promises à un bel avenir.

MicrosoftTeams-image (60)

***

Pour prolonger la lecture :

Topics: Big Data, Data protection, Air gap, iot, bande, worm


Laissez un commentaire

news.atempo.comhubfsMIRIA_Logo COUL CMJN

S'inscrire à la newsletter

Rechercher sur le blog

    Les plus populaires

    Articles par tag

    Voir toutes les applications