Preserving data ecosystems

Blog Header

Atempo, Le Blog

Tina 2020 - le tigre sort ses griffes !

Ban-Blog-tina2020

A l’occasion de la sortie d’une nouvelle version du logiciel Tina prévue pour fin Octobre 2020, nous avons saisi l’occasion pour discuter des enjeux de cette sortie avec Luc d’Urso (PDG d’Atempo), Louis Laszlo, (Directeur du Product Management), et Heather Shiers (Product Manager, Tina).

***

TINA SORT SES GRIFFES… POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR LA VERSION 2020 ?

Louis Laszlo (Directeur du Product Management) : Tina protège les infrastructures de milliers d’entreprises dans le monde depuis plus de 25 ans. Les deux dernières décennies ont vu naître des évolutions majeures telles que la virtualisation, le cloud, les architectures hybrides …
Il y a deux ans nous avons lancé un vaste chantier pour opérer un travail de fond sur ce produit, intégrer harmonieusement ses évolutions dans nos interfaces et préparer le socle pour l’accueil de nouvelles fonctionnalités majeures. Tina 2020 est le premier livrable issu de cet effort.

Heather Shiers (Product Manager, Tina) : La ligne directrice de Tina 2020 est la volonté affirmée de mettre l’utilisateur au centre du produit. Il ne s’agit pas ici d’une vaine formule : nous avons travaillé avec des experts du design d’interface utilisateurs et nos clients et partenaires en tenant compte de leurs besoins et de leurs contraintes.

Tigre-seul-sans-texte

Nos utilisateurs sont des administrateurs de sauvegardes qui ont chaque année plus de machines virtuelles et d’applications à protéger. Ils ont besoin d’une part d’une supervision leur permettant d’aller directement à l’essentiel, de constater en quelques secondes ce qui est anormal ou ce qu’il faut surveiller. Lors de la mise en route de nouvelles machines, ils cherchent de l’efficacité, de la clarté, et utilisent un maximum d’éléments prédéfinis et prêts à être appliqués.

Enfin, en cas d’incident, ils attendent des interfaces toujours plus intuitives, de type wizards, afin de simplifier et d’accélérer la remise en route et le redémarrage de l’infrastructure post-incident.

Louis Laszlo : A souligner aussi qu’avec Tina 2020, nous ajoutons un tableau de bord simplifiant la supervision, et nous avons repensé les parcours d’administration et d’exploitation. Ce travail de l’expérience utilisateur s’appuie sur une interface 100% web native et livre également une API REST qui rend accessible tout ce que permet l’interface web à des développeurs !

***

Quels sont les nouveaux périmètres couverts par cette nouvelle release de Tina ?

Louis Laszlo : Citons-en trois majeurs. Tout d’abord, nous avons connecté Tina 2020 au Cloud. Nos clients auront le choix d’une destination (S3, Google Cloud Storage, Azure, Swift...) pour stocker leurs sauvegardes. La puissance de nos algorithmes de déduplication permet également de protéger aisément 100 Go de données par 1 Mo de bande passante ouverte vers le cloud.

Ensuite, Tina 2020 protège des VMs hébergées dans une plateforme cloud OpenStack. Les VMs créées dans ces environnements virtualisés sont sauvegardées par Tina dans un ou plusieurs stockages cibles (cloud, bande, disque…). Le tout sans dévier de notre modèle ; pas besoin d’installer des agents dans chaque VM ; Tina 2020 s’occupe des sauvegardes incrémentales et des restaurations granulaires.

Enfin, nous avons intégré une protection de Microsoft 365 aussi bien pour les messageries que les répertoires et fichiers OneDrive. Tina 2020 protège ces environnements critiques en temps réel et permet une restauration granulaire des objets (emails, réunions, contacts, fichiers…).

Heather Shiers : Ces trois développements significatifs -très attendus par nos clients- projettent Tina 2020 résolument vers l’avenir. Et ils restent fidèles aux qualités inscrites dans l’ADN de Tina depuis des années : la navigation temporelle quelle que soit la protection, la facilité de restauration, le choix et la sécurité des stockages cibles.

***

Que pouvez-vous nous dire concernant les nouveaux visuels associés à Tina pour cette sortie ? POURQUOI AVOIR CHOISI LE TIGRE POUR INCARNER CETTE VERSION 2020 ?

Luc d’Urso (PDG d’Atempo) : Les mots utilisés le plus souvent par nos clients pour décrire Tina sont « fiabilité », « solidité », « confiance », « polyvalence ». 

Ce tigre royal, avec sa robe blanche si singulière, incarne l’agilité et la puissance. Ce sont là les caractéristiques de Tina 2020, une des rares solutions européennes qui a su s’illustrer sur l’échiquier international. 

N’oublions pas que le tigre blanc est avant tout un grand fauve, ce qui nous permet d’afficher clairement nos ambitions de conquête. 

 

Je m'inscris au webinaire de lancement Tina 2020

Topics: Time Navigation, Tina, Sauvegardes, Bonnes pratiques, tina2020


Laissez un commentaire

news.atempo.comhubfsMIRIA_Logo COUL CMJN

S'inscrire à la newsletter

Rechercher sur le blog

    Les plus populaires

    Articles par tag

    Voir toutes les applications