Preserving data ecosystems

Blog Header

Atempo, Le Blog

Le cloud européen face à l'hégémonie américaine

cloud européen et hégémonie américaine

La pandémie de Covid-19 et le recours au travail à distance ont accéléré la migration des entreprises vers le cloud public. Selon le cabinet d’études Forrester, le marché atteindra les 411 milliards de dollars d’ici 2022, soit 1,5 fois le poids actuel. En plus d’être un outil de transformation numérique incontournable, le cloud allie évolutivité et puissance de calcul, flexibilité et réduction des coûts, délivrant aux entreprises un avantage concurrentiel.

Toutefois, le cloud public reste dominé par trois acteurs américains, représentant à eux seuls plus de la moitié du marché mondial. Si leurs capacités d’innovation et le choix des offres proposées sont souvent mis en avant, le marché réserve bien des surprises.

Les mastodontes du cloud public sont notamment accusés de coûts cachés, de pratiques commerciales douteuses ou encore de manque de performance. Dans cet article, nous mettons en garde contre les mauvaises surprises que peuvent réserver les “Big Three" du cloud et nous vous proposons des alternatives pour tirer le meilleur du cloud tout en protégeant vos données.

***

Pratiques commerciales douteuses

Pour attirer un maximum de clients, certains fournisseurs sont accusés de pratiquer des prix agressifs, nettement en de deçà de leurs concurrents. Les rabais de courte durée entrainent alors une hausse de la facture des clients.

Par ailleurs, les équipes de vente sont accusées d’inciter fortement les clients à augmenter leurs dépenses au sein de leur catalogue de services.

On reporte aussi des coûts cachés comme des frais de sortie prohibitifs, pratiqués pour créer une dépendance au fournisseur ou encore des prix attractifs pour les nouveaux clients, au détriment des clients existants.

***

Mauvais service-client

La qualité du service après-vente est également remise en cause. La mauvaise expérience des clients dans l’utilisation de certaines solutions cloud serait due à une croissance rapide de ces fournisseurs alors qu'ils étaient encore immatures.

***

Complexité des contrats

Certains acteurs du cloud sont pointés du doigt pour des licences, des contrats et des gestions comptables difficiles à comprendre, voire illisibles. Plusieurs clients déclarent même faire régulièrement appel à des prestataires tiers pour être éclairés avant de choisir une offre.

***

Manque de performance 

Des pannes de service récurrentes sont rapportées chez certains leaders du cloud public. Les entreprises ont souvent du mal à appréhender l’ampleur d’une panne et les coûts liés à ces interruptions de service, notamment lorsqu’elles impactent les charges de travail et les données.

***

Une alternative : choisir une solution européenne

Heureusement, recourir à des solutions américaines n’est pas une fatalité. Des alternatives européennes et souveraines existent. De nombreux acteurs européens possèdent les technologies et le savoir-faire nécessaires pour reprendre le contrôle sur ses données.

Les offres proposées sont tout aussi compétitives que celles des “Big Three” avec une qualité de service, une sécurité, une transparence et une proximité en plus. Quant au ratio prix/performance, il est souvent meilleur chez les acteurs européens.

Les entreprises sont tout à fait capables de confier leurs données stratégiques et sensibles à des acteurs européens appliquant une réglementation stricte en matière de protection des données, notamment via le RGPD. Le choix d’un acteur souverain contribue non seulement à affirmer sa souveraineté mais aussi à se protéger contre le Cloud Act, une loi permettant l’accès illimité des autorités américaines aux données des entreprises européennes, dès lors que ces données sont hébergées chez un acteur américain. Promulgué en 2018 par Donald Trump, le Cloud Act représente un risque réel pour la souveraineté des données des entreprises européennes.

Choisir une solution européenne, c’est se tourner vers une offre qui garantit un maximum de transparence sur le stockage de ses données, affirmer sa souveraineté et refuser la fatalité d’une domination étrangère sur ses actifs les plus précieux.

Atempo propose des solutions 100% souveraines, développées et supportées sur le territoire national garantissant sécurité, confidentialité et conformité réglementaire à vos données. 

***

A lire aussi :

Topics: Data protection, Souveraineté, cloud souverain, cloud public, cloud act


Laissez un commentaire

news.atempo.comhubfsMIRIA_Logo COUL CMJN

Subscribe to our newsletter

Search The Blog:

    Les plus populaires

    Articles par tag

    Voir toutes les applications