ATEMPO met la main sur SYNERWAY pour préparer une gamme d’appliances de nouvelle génération

[Communiqué de presse]

Paris, le 30 novembre 2017 - Quelques semaines seulement après avoir repris son indépendance, Atempo annonce le rachat de Synerway, un des spécialistes français des appliances de sauvegarde. Le Groupe, déjà actif sur ce segment de marché, consolide ainsi sa position et se lance dans le développement d’une nouvelle plateforme de protection des données de nouvelle génération (NGPDP). 

Créée en 2002, Synerway propose une gamme d’appliances d’une capacité de 1 To à 144 To, que complète une offre d’appliances virtuelles, destinées aux grands comptes multisites, collectivités territoriales, ETI et PME.

En rachetant ses actifs, ATEMPO, renforce la position du groupe déjà présent sur ce segment de marché au travers de la société Wooxo (Appliances All Road).

Le déploiement rapide sur le réseau, l’administration simplifiée alliés à un budget économique et maîtrisé ont fait de l’appliance de sauvegarde la solution de choix de nombreuses organisations professionnelles.
«Le récent essoufflement(1) des ventes auquel nous assistons traduit moins le désintérêt des entreprises pour ce type de solution, comme en atteste la progression continue du volume de stockage livré(2), qu’une forte attente en terme d’innovation» déclare Luc d’URSO qui préside désormais à la destinée des trois marques Atempo, Wooxo et Synerway.
« Les appliances de sauvegarde traditionnelles doivent se réinventer pour offrir aux utilisateurs l’efficacité opérationnelle dont ils ont besoin et relever les défis actuels en matière de protection des données, » ajoute-t-il.

La convergence technologique des différentes plateformes présentes au sein du groupe, orchestrée  depuis le 1er septembre dernier par Fabrice Clara, VP Engineering, permet  d’envisager la conception d’une appliance de sauvegarde de nouvelle génération.
« Si son nom n’est pas encore dévoilé, on sait d’ores et déjà qu’elle intégrera nativement la déduplication globale à la source, la réplication des données vers des clouds publics ou privés et une solution de reprise d’activité instantanée en cas de sinistre dotée  d’un haut niveau d’automatisation et d’intégration du processus. La solution envisagée pourra être déployée sous la forme d’un logiciel, d’une appliance ou en mode Cloud. » conclut Luc d’Urso.

Sources
(1) Recul de 7,9% des ventes entre 2015 et 2016 pour atteindre 737,5 millions de dollars selon IDC.
(2) Selon IDC, la capacité totale des appliances livrées dans le monde a cru de 12,1% de 2015 à 2016 pour s’établir à 920 pétaoctets.

Pour plus d’informations, consultez le site www.atempo.com.

atempo-logo-baseline.png
syn-logo-new1.jpg